Du 15 au 18 avril 2019, s’est déroulé le Forum annuel pour le financement du développement durable au siège des Nations unies à New York. Maria Elena Querejazu, Directrice Générale de Sembrar Sartawi, a été invitée à présenter l’activité d’appui à l’agriculture durable de l’IMF développée grâce aux financements solidaires de la SIDI.

Organisé tous les ans par le Conseil économique et social des Nations unies, le Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) pour le développement durable réunit des représentants de gouvernements, d’entreprises et de la société civile pour assurer un suivi de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. La nécessité d’augmenter et de diversifier les financements dédiés au Programme fixé par l’agenda 2030 a été au cœur des débats durant ce Forum.

Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et à l’Innovation Sociale auprès du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire était présent en tant que Secrétaire permanent du Groupe Pilote sur les financements innovants pour le développement durable. Il s’est exprimé en faveur d’une économie plus inclusive pour répondre aux enjeux sociaux et écologiques mondiaux et a ainsi présenté le modèle français de la finance solidaire. Pour illustrer son propos, celui-ci a invité Maria Elena Querejazu à présenter l’activité de l’IMF Sembrar Sartawi qui bénéficie des fonds solidaires de la SIDI. L’IMF a ainsi pu renforcer son activité d’appui aux petits producteurs agricoles en Bolivie par l’intermédiaire de trois modes d’actions complémentaires ; l’appui financier (microcrédits, épargne, transfert d’argent), l’appui technique (conversion vers une agriculture durable, prévention des risques climatiques, formations) et l’accès au marché (négociations avec les acheteurs, informations sur les tendances du marché). Cette approche permet à l’IMF d’agir sur l’ensemble des maillons de la chaîne de valeur agricole et d’accompagner ses clients vers la transition écologique et sociale avec des outils de suivi adaptés.

La vision particulièrement innovante de Sembrar Sartawi et son engagement fort pour l’adaptation des agriculteurs au changement climatique et l’adoption de pratiques agricoles durables font partie des raisons pour lesquelles la SIDI a choisi de financer l’IMF à hauteur de 513 000 euros en 2017. L’IMF est actuellement dans une étape charnière de son développement et nécessite des ressources en capital pour pouvoir se transformer institutionnellement. Pour soutenir la demande croissante de services financiers de la part de ses clients et dans l’attente d’une prise de participation au capital, la SIDI a décidé de renouveler son soutien à l’IMF et d’octroyer un financement d’un montant de 513 000 euros pour 2019.

Sembrar Sartawi est un bel exemple de ce que peut permettre la finance solidaire en Bolivie pour lutter contre les inégalités et agir face aux enjeux écologiques et sociaux actuels.

Pour retrouver l’intervention de Maria Elena Querejazu en video, cliquez ici

 

ECOSOC ou Conseil économique et social des Nations unies est un des 6 organes principaux de l’ONU. Sous l’égide de l’Assemblée Générale des Nations unies, le Conseil économique et social a un rôle consultatif concernant les questions de coopération économique et sociale internationales.
Agenda 2030 pour le développement durable. Adopté le 25 septembre 2015 par les chefs d’Etats et de Gouvernement réunis lors du Sommet spécial sur le développement durable, l’Agenda 2030 fixe 17 objectifs de développement durable (ODD) déclinés en 169 cibles pour répondre aux défis de la mondialisation en se fondant sur les 3 composantes – environnement, social et économie – du développement durable.
19 April 2019