L’Assemblée Générale de la SIDI s’est déroulée le 5 juin 2019 et a été l’occasion de rendre compte à ses actionnaires des principaux résultats de son activité durant l’année. Julio Flores, Directeur de Financiera FDL, a également présenté les spécificités de l’activité de microfinance rurale dans un pays actuellement plongé dans une crise politique et économique significative.

Les principaux résultats sociaux et financiers de l’activité de la SIDI ont été présentés par Dominique Lesaffre, Directeur Général de la SIDI, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 5 juin dernier. Parmi les chiffres clés de l’année, on note une augmentation du portefeuille d’investissement avec 8 millions d’euros décaissés au profit de 25 partenaires. La SIDI a également développé 12 nouveaux partenariats, dont 8 situés en Afrique, continent prioritaire d’intervention. La présentation des résultats sociaux et environnementaux annuels a également permis de mesurer la contribution de la SIDI et de ses partenaires à l’amélioration des conditions de vie de ses bénéficiaires finaux dans une optique globale de transition écologique et sociale.

Pour consulter l’intégralité du Bilan Social et Environnemental 2018 de la SIDI, cliquez ici.

Nicaragua : les chiffres clés

Superficie : 130,4 millions de km2
Démographie : 6,3 millions d’habitants
45 % de la population vit en zone rurale
PIB par habitant : 2 000 dollars
Niveau d’IDH : 0,65
(Source : Banque Mondiale, 2017)

Julio Flores, Directeur de Financiera FDL, a présenté l’activité de l’IMF qui a démarré en 1992 pour répondre aux besoins de financement des populations rurales au Nicaragua. FDL (Fonds de Développement Local) a été créé par l’Institut de Recherche « Nitlapán » de l’Université catholique Centre Américaine (UCA), dans un contexte de manque de liquidités. Pour lui permettre de se développer et de proposer des services d’épargne, l’association FDL a créé une société financière régulée en 2016 : Financiera FDL. C’est dans ce contexte, et à la demande de l’association, que la SIDI a investi en capital à hauteur de 917 000 euros en 2016, lui permettant de participer à la gouvernance de cette nouvelle structure avec un siège au Conseil d’Administration (CA), partagé avec Alterfin.

Financiera FDL est actuellement l’une des plus importante IMF à agir en milieu rural au Nicaragua, elle est ainsi directement concernée par les conséquences des dérèglements climatiques sur l’activité agricole. Pour apporter des solutions aux producteurs concernés, l’IMF propose des appuis techniques afin d’améliorer la résistance aux événements climatiques de plus en plus intenses (diversification des cultures, agroforesterie…).

Julio Flores a également fait part des difficultés que traverse l’IMF liées au ralentissement global de l’activité économique du pays provoqué par la crise politique qui a démarré en avril 2018. L’augmentation du portefeuille à risque de Financiera FDL ne menace pas pour autant la pérennité de la structure, notamment grâce à son portefeuille rural moins touché par la crise. Malgré cette situation difficile, la SIDI a renforcé son engagement au plus fort de la crise, tel qu’en a témoigné M. Flores : « Quand en 2018 la SIDI a accepté de participer à l’augmentation de capital pour répondre à la crise, cette solidarité a été un signal fort lancé à tous les actionnaires de Financiera FDL ».

Pour en savoir plus sur les mesures prises par Financiera FDL face à la crise, cliquer ici.

26 junio 2019