La SIDI a approuvé le 15 octobre 2019, l’investissement de 228 000 euros de la part de la Banque Alternative Suisse (BAS) dans le capital de la SIDI. Cette nouvelle entrée au capital vient renforcer les ressources solidaires de la SIDI, lui permettant de mener à bien son métier d’investisseur social et solidaire en prenant des risques, et en investissant dans des projets pour la transition écologique et sociale. Cette alliance marque également la volonté commune d’associer les efforts de deux acteurs de la finance solidaire en Europe, membres de la FEBEA [i], pour favoriser le développement économique dans le monde et améliorer les conditions de vie des plus vulnérables.

La Banque Alternative Suisse a été fondée en 1990 et appartient à ses quelque 6 500 actionnaires. Elle se base sur des principes éthiques pour guider son activité et refuse de maximiser le profit dans ses investissements. En effet, les fonds de la clientèle sont investis de manière durable dans des projets et entreprises à utilité sociale et environnementale. Elle applique les mêmes principes dans son activité de placement avec des critères d’exclusion (énergie nucléaire, alcool, armement, etc.) et des secteurs d’encouragement (agriculture durable, énergies renouvelables, mobilité durable, coopération solidaire, inclusion sociale, etc.).

Agir pour le soutien de l’économie sociale à l’international, par l’intermédiaire de la SIDI, est une nouveauté pour cette banque éthique et solidaire. En effet, elle a récemment ouvert ses investissements à l’étranger suite à son Assemblée Générale en 2018, qui a permis de modifier le cadre juridique et organisationnel de la banque pour l’extension de son rayon d’action à d’autres pays.


[i] FEBEA – Fédération Européenne des Banques Ethiques et Alternatives : La FEBEA est une association internationale sans but lucratif de droit belge, créée à Bruxelles en 2001. Elle compte aujourd’hui 28 membres répartis dans 14 pays européens. Elle s’est donnée pour mission de développer la finance éthique et solidaire en Europe de manière collective, par l’échange et le partage de bonnes pratiques, en représentant ses membres dans les institutions européennes et par la création d’instruments financiers éthiques.
28 October 2019