Notre offre de service :

La SIDI propose à ses partenaires deux modes d’interventions complémentaires :

  • Appui financier : participations au capital, prêts, garanties ou encore recherche de ressources financières complémentaires auprès d’institutions internationales.
  • Assistance technique sur des problématiques de gouvernance, stratégie, gestion, formation, performance sociale, diversification ou encore mise en réseau.

Nos critères de sélection

Pour les Institutions de Microfinance

La SIDI investit dans un éventail d’institutions représentatif du paysage de la microfinance. Elle s’adresse prioritairement à des IMF en consolidation (Tier 2, Tier 3 et Tier 4). La SIDI travaille aussi avec des IMF déjà consolidées (Tier 1) et des fonds et institutions de refinancement, avec lesquelles elle peut réaliser des montages innovants lui permettant de générer d’importants effets de leviers et d’avoir un impact indirect à plus grande échelle.

Les institutions financées par la SIDI se caractérisent d’abord par leur mission qui doit se centrer sur le renforcement économique et social de leurs clients. Elles doivent de plus se démarquer par :

  • leur ciblage des populations rurales et/ou n’ayant pas ou peu accès à des services financiers,
  • la priorité donnée au financement d’activités génératrices de revenus (limitation des prêts non productifs),
  • des conditions et coûts cohérents avec le marché, le service et le risque pris,
  • un fort ancrage local : le capital est détenu et/ou les instances sont animées par des locaux et son équipe dirigeante est composée de salariés locaux,
  • leur politique salariale équitable : limitation de l’écart entre hauts et bas salaires,
  • l’encadrement de l’accès aux services de l’institution pour les personnels et dirigeants.
  • une offre de services non financiers contribuant au renforcement des capacités de leurs clients.

Pour les Organisations Paysannes

La SIDI travaille avec des organisations juridiquement constituées sous forme de coopérative ou d’association de paysans, éleveurs ou pêcheurs, dont l’objet principal est la production ou l’appui à la production, transformation ou commercialisation des produits agricoles de leurs membres. Il peut aussi s’agir d’entreprises communautaires rurales appartenant à une organisation de producteurs ou d’économie sociale et solidaire.

Ces structures se caractérisent par :

  • leur ciblage des exploitations familiales rurales
  • L’offre de services dépassant le seul cadre de la collecte : commercialisation, transformation, formation des producteurs, certification…
  • des conditions de travail garantissant aux salariés stabilité et sécurité.
  • Une forte implication pour le respect de l’environnement
  • La production de l’organisation soit : à destination des marchés locaux ou en cas d’export qu’elle soit complémentaire de la production du pays de commercialisation et s’accompagne d’une certification bio et / ou équitable.

 

Pour plus d’informations

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message